Séjour de dernière minute dans le désert tunisien.

Dimanche 30 décembre

Nous avions envie de changer d’air, de voir du pays et avons tenté avec succès un séjour à thème en dernière minute.

On va faire un circuit dans le sud Tunisien, dans le désert, c’est un voyage organisé,  acheté sur internet fin Décembre 2012 sur Ecotour et organisé par le groupe Marmara, c’est un peu une surprise de Noël ….

Le programme est de partir de Djerba et de là on fait un grand tour en 4×4, pourquoi en 4×4 ? Car on va dans le désert et on va rouler dans le sable. On décolle de l’aéroport de Nantes, ce n’est pas loin et bien pratique.

desert-tunisien-j1-depart-nantes

On arrive vers 18h à Djerba et on est transféré dans un hôtel pour 2 nuits, on a donc journée libre demain.

Lundi 31 Décembre 2012

L’hôtel  Club Marmara Palm Beach Djerba est un grand complexe avec tout à volonté, le personnel est chaleureux et aux petits soins.

Pour la journée (enfin l’après-midi) Jules et Augustin vont au club des enfants et se font tout de suite plein de potes. Pendant ce temps-là Thomas et moi prenons un taxi pour sortir du Club (Marmara) pour aller à la capitale de Djerba: Houmet Souk. On a envie d’aller au hammam avec gommage, massage et tout le tralala. Mais c’était sans compter que c’était le 31 Décembre 2012 et que toute la population locale se préparait aussi.

À la place balade dans le souk où Thomas s’achète un grand manteau tunisien, une sorte de cap, un Burnous, car il fait un peu froid et il le fera encore plus dans le désert. Pour moi de belles tuniques et des chèches car on en aura besoin dans le désert pour le sable et le vent.

desert-tunisien-j2-djerba-la-douce

Après un thé à la menthe sur la grande place on rentre à l’hôtel. Ce soir c’est réveillon, en plus des touristes français, il y a plein de tunisiens locaux qui viennent faire le réveillon à l’hôtel. On attend minuit pour se faire la bise et on va se coucher car demain on se lève à 7h, le départ est fixé à 8h.

desert-tunisien-j2-bonne-annee-2013

Mardi 1er janvier

Ça y est, c’est le départ ! Après un super petit déjeuner, omelettes etc, on a rendez-vous à la réception.

desert-tunisien-j3-depart-4x4

On est une trentaine à partir pour ce circuit « 4×4 la saharienne », il y a donc 6 gros 4×4 qui nous attendent devant l’hôtel, on est 6 personnes par 4×4. On se retrouve avec Mathieu et Magalie, un jeune couple. On ne les a pas entendu du voyage, ils ne parlent pas, même entre eux, c’est dommage, mais c’est comme ça, en tout cas ils ne nous dérange pas.

desert-tunisien-j3-en-route

Notre chauffeur, c’est Hamadi, il était très gentil et toujours souriant mais peu bavard. Notre guide c’est Rida, à chaque des arrêts il nous explique des choses, simples et touristiques (ce n’est pas un circuit culturel) . Rida est un peu autoritaire et chronomètre tous les arrêts amis gère un groupe et fait le job.

Le reste du groupe est varié et sympathique, deux autres familles comme nous avec des ado, des cinquantenaires et quelques jeunes étudiants-voyageurs.

Alors il est 8 heures on monte dans nos 4×4 et c’est parti pour plus de 1500 km en 5 jours.

desert-tunisien-j2-medenine-vestige

Le premier arrêt est pour Medenine, on y visite l’ancien marché, c’est des bâtiments aux formes alvéolaires, c’est très joli, y a toujours plein de monde qui veut nous vendre des tapis, des souvenirs, des chèches, des darboukas, etc… on y reviendra pas, mais à chaque fois que l’on s’arrête, c’est la même chose…. Ça fait parti du voyage !

desert-tunisien-j3-medenine

Alors on reste 40 mn à Medenine pour visiter cet ensemble architectural historique et on repart, ça sera comme ça à chaque fois, on s’arrête, rapidement, une heure, et on repart.

desert-tunisien-j3-boissons

Une petite pause café et boisson cela deviendra une habitude tout le long du séjour. Ensuite on roule une petite heure pour arriver à Tataouine, là aussi on s’arrête 40 minutes, pour visiter le souk, c’est une visite libre.

Balade dans le souk pour se dégourdir les jambes.

desert-tunisien-j3-balade-souk

On se balade aux alentours, on achète des Bricks à l’œuf car on a un peu faim et on retourne à la voiture.

desert-tunisien-j3-brick-oeuf

Pour le déjeuner un buffet nous attend dans un hôtel local tout en pierre et au soleil. D’une manière générale on a très bien mangé tout au long de ce circuit.

On repart juste après, on commence à rentrer dans le désert, on visite le village de Chenini, un village traditionnel, accroché sur une montagne, c’est très joli, on apprend un peu en écoutant le guide Rida. J’achète un tapis et on boit du thé à la menthe notre boisson de voyage.


©Reda

On repart de Chenini vers 4-5 heures et on quitte rapidement la route pour la piste, ça y est, on est dans le désert !

desert-tunisien-j3-premiere-piste-sable

On roule une bonne heure sur la piste et on fait une pause à l’emplacement d’un ancien café. Maintenant on roule réellement dans le sable, y a presque plus de piste, ça monte et ça descend, c’est génial, on adore!

desert-tunisien-j3pause-pipi

Le premier contact avec le sable des pistes est impressionnant et dépaysant. Nos petits gars rêvent d’aventure.

desert-tunisien-j2contact-sable

On arrive vers 18h au campement, car ce soir on dort sous la tente, comme des Berbères dans le désert ! C’est le campement de Ain Sebat !

desert-tunisien-j3-campement-1erenuit

On dîne au campement, il y a une veillée autour du feu, mais on va se coucher tôt car on est fatigué et demain on se lève encore très tôt.

desert-tunisien-j3-couche-soleil

Sachez qu’en hiver, dans le désert, il fait très très froid, heureusement, on avait 5-6 couvertures pour dormir dans les tentes. Au milieu de la nuit, les enfants nous ont rejoins  pour avoir chaud.

desert-tunisien-j3-nuit-fraiche

On va dormir tout habillé et bien couvert.

Mercredi 2 Janvier 2013

desert-tunisien-j4-reveil-campement

Le campement se réveil avec la fraicheur, c’est toilette de chat pour tout le monde. Il y a des sanitaires avec douche et toilette mais la motivation manque pour la douche.


©Reda

Alors évidemment, tout le monde était levé très tôt, car le soleil se lève tôt mais aussi car tout le monde avait très froid, après un bon café et le petit déjeuner ça allait déjà mieux.

On repart dans nos 4×4, toujours dans le dessert, on suit une piste, c’est génial, cette petite colonne de 6 4×4 rouges qui avance dans le désert.

On arrive rapidement à l’oasis de Ksar Ghilane, là au milieu de nul part dans le désert !

La particularité est qu’il y a une source d’eau chaude qui y jaillit ! On visite un peu l’oasis, on regarde un fort romain au loin dans le désert et on se baigne dans la source d’eau chaude qui sent le souffre, on boit du thé à la menthe (le plus cher du séjour, 1DT500 !).

desert-tunisien- j4-source-eau-chaude-ksarGhilane

Bon j’avoue c’est les enfants qui se baignent nous on se réchauffe les pieds.

Il est donc un peu plus de 10h lorsque l’on repart, direction Douz, c’est une autre oasis, on la visitera demain, on rejoins l’hôtel pour le déjeuner.

desert-tunisien-j4-wc-du-desert

Tout au long du chemin nous faisons toujours des arrêts pour bouger et profiter de magnifiques lieus d’aisances.

Cet après-midi, c’est balade en dromadaires (il n’y a pas de chameau en Afrique) près de Douz, dans le désert, dans les dunes de sable.

desert-tunisien-j4-prepa-balade-douz

C’est bien organisé pour les groupes avec « déguisements » inclus.

Une bonne heure de randonnée avec une marche dans les dunes cela fait plaisir à tous, petits et grands.

desert-tunisien-j4-balade-dromadaire-AJ

Les dromadaires connaissent leur travail et sont tenus en main, il n’y a aucun risques.

dromadaire-augui-thomas

On rentre à l’hôtel et on dîne ( en mode buffet varié, toujours bon, avec des spécialités locales), c’est un bel hôtel, le Saharah Douz. Nous sommes dans deux chambres doubles, grandes et confortables.

Jeudi 3 janvier

desert-tunisien-j5-marche-douz

Ce matin, c’est visite de Douz, enfin, temps libre de 40 minutes au marché local, le marché aux bêtes est typique. On boit du thé à la menthe et on a achète un livre scolaire en souvenir, c’est le livre d’apprentissage du français pour les jeunes tunisiens, niveau 3ème.

desert-tunisien-j5-dromadaire-douz

Ensuite on part pour Nefta, c’est là que l’on va dormir les deux prochaines nuits et qu’on déjeune. On traverse le lac salé, une grande étendue de 5000km2 de sel.

desert-tunisien-j5-lac-sale

Rida nous explique l’histoire de ce lac salé, le Chott el-Jérid.

desert-tunien-j5-sel-lac

Nous sommes proche de la frontière algérienne.

desert-tunisien-j5-frontiere-algerie

On arrive à l’hôtel, le Caravansérail à Nefta, vraiment pas terrible, mais ce n’est pas grave, il y a de l’eau chaude pour prendre sa douche et c’est ça qui compte. L’hôtel a été beau mais est en fin de vie et le service avec. On va y passer deux nuits en mode roots.

desert-tunisien-j5-caravenserail-nefta

Après le déjeuner, un peu de hors-piste dans le désert, nos chauffeurs sont aux anges. On a roulé sur les dunes, on a fait les fous, on a descendu des grandes pentes, on a monté des petites collines, etc…

desert-tunsien-j5-jeux-de-pistes

Le but de l’expédition était d’aller visiter le village originel de Luke Skywalker dans Stars Wars ( épisode 1 et 2) au beau milieu des dunes du Choot el-Gahrsa. C’est encore en très bon état et pour nous fans de Star Wars c’est génial.

desert-tunisien-j5-star-wars

C’est une attraction préservée, un voyage dans le temps et dans les coulisses du cinéma.

desert-tunisien-j5-village-star-wars

C’est là qu’ils ont tourné les épisodes I et II réalisés en Juillet 1997  ( les décors du tournage de 1976 ayant été détruit) par Steven Spielberg.

L’autre attraction, c’est la présence d’un fauconnier avec son faucon apprivoisé. Jules et Augustin n’ont pas résisté à l’envie de le porter.

desert-tunisien-j5-faucon-star-wars

Augustin se lance en premier avec la banane et Jules idem.

desert-tunisien-j5-faucon-jules

On s’arrête souvent, une pause toutes les heures, les chauffeurs et le guide ont besoin de fumer leur cigarettes et nous de bouger. Lors d’un arrêt on profite des galettes des Berbères faites sur une plaque en métal, un régale !

desert-tunisien-galette-pain-tunisien
©Reda

On poursuit la journée avec un peu d’escalade.

desert-tunisien-j5-escalade

On fini la journée sur la belle vue de la corbeille de Nefta.

desert-tunisien-j5-corbeille-nefta
La « corbeille de Nefta » regroupait les sources qui alimentaient la palmeraie sur 300 hectares.

Nous avons utilisé nos chèches toute la journée car il y a eu tempête de sable, avec un fort vent, on s’y croyait vraiment, mais on pouvait puisqu’on y était.

desert-tunisien-j5-vent-du-desert

Vendredi 4 janvier

Ce matin, direction Tozeur, pour la visite du Zoo et du jardin du paradis. Le zoo accueil uniquement les animaux du désert.

Le guide fait toute la différence grâce à son humour et les animaux sont bien traités , heureusement car le zoo en lui même est vieillissant.

Les enfants adorent car il n’hésite pas à sortir les animaux pour qu’on les voit de plus prêt.

desert-tunisien-j6-tozeur-zoo
C’est pédagogique, ici des salamandres « Carla » et « Nicolas » humour de guide:)

desert-tunisien-j6-zoo-toozeur-serpent
Et même un serpent autour du coup !


©Reda – Scorpion du zoo de Tozeur

Nous finissons dans le jardin paradis attenant au zoo avec de magnifiques bougainvilliers.

desert-tunisien-j6-jardin-paradis-tozeur

Après on visité l’oasis, le guide nous a expliqué comment ça fonctionnait avec les paysans, les propriétaires, les palmiers dattiers.

desert-tunisien-j6-palmeraie-tozeur

Un entretien constant et un travail à risque puis qu’il faut monter au sommet des palmiers avec les pieds et les mains.

desert-tunisien-j6-homme-palmier-tozeur

Nous voyons de magnifiques portes donnant accès à de belles propriétés bien gardées.

desert-tunisien-j6-porte-tozeur

Après le guide nous laisse 1h15 dans le centre de Tozeur, c’est super luxueux, c’est le plus grand temps libre qu’on ait jamais eu! On se pose à un café pour boire des thés à la menthe, Thomas va se faire couper la barbe. Dés qu’il trouve un barbier il adore profité du rasage à la lame.

ensuite un peu de shopping, Thomas s’achète aussi un pantalon, une saharienne, des t-shirts pour les garçons et on se prend un super sandwich chaud avec plein de trucs dedans, délicieux !

On retourne à Nefta pour déjeuner dans notre super hôtel (cynisme) et l’après-midi on va visiter des oasis de montagne: Chebika et Tamerza.

desert-tunisien-j6-oasis-montagne

Des supers visites, avec des sources chaudes qui jaillissent de la terre.

desert-tunisien-j6-cascade-montagne

Les guides locaux sont sympas, les paysages à couper le souffle, on marche un bon moment après le 4*4 cela détend.

On reprend la route et  nous ne sommes qu’à 14 km de la frontière avec l’Algérie !

Heureusement qu’on est en 4×4 car on roule vraiment sur des pistes ou des routes dégradées! Mais cela vaut le détour et les troupeaux sur le bord de route sont plus dépaysants.

desert-tunisien-j6-troupeaux-bord-route

Troupeau de dromadaires dans la steppe !

On profite du couché de soleil pour notre retour sur Nefta.

desert-tunisien-j6-fin-de-journee

On rentre à l’hôtel et avec 2 autres couples on sort dîner dans un restaurant local, y en a marre des buffets. On dîne dans un restaurant de Nefta : La Source.

desert-tunisien-j6-nefta-restau

C’est simple mais on sent qu’on va se régaler, l’accueil est charmant et le patron se décarcasse pour nous faire plaisir.

desert-tunisien-j6-diner-bricks
Brick à l’œuf et Slata mechouia, un régal les bricks sont parfaites pour les petits gars et moi car la slata est délicieuse mais elle arrache..

Samedi 5 janvier

C’est le dernier jour du circuit, ce soir on rentre à Djerba pour la dernière nuit. Le guide nous fait lever à 6h pour un départ à 7h. En chemin, on s’arrête à Gabès,  on a 30 minutes dans le souk, j’achète des dattes pour ramener à la maison et Thomas essaye d’autres sandwichs avec plein de trucs dedans. Il adore ces expériences culinaires et j’assure la pharmacie si besoin.

desert-tunisien-j7-on-the-raod-

Ensuite on part pour Matmata, ou on visite encore un lieu de tournage de Stars Wars, c’est la qu’ils ont tourné les scènes intérieures dans des habitations troglodytes.

desert-tunisien-j7-starwars-le-retour

C’est bien conservé et cela attire du monde, la saga est connue de tous et Jules et Augustin qui ont tout vu adore.

desert-tunisien-j7-petits-padawan

On visite aussi les habitations troglodytes traditionnelles qui sont très belles.

desert-tunisien-j7-matmata-troglo

Les femmes nous font visiter leurs maisons.

desert-tunisien-j7-home-troglo-matmata

On déjeune super bien à Matmata, c’est la première fois qu’il y a des bricks à l’œuf et des makrout au buffet. On repart aussitôt on roule, on roule, 350 km, on s’arrête dans des petits arrêts sur le bord de la route, on y boit du thé à la menthe et ont achète du pain traditionnel chaud.

desert-tunisien-j7-matmata

Pour revenir à Djerba, on prend le bac, à l’aller, on avait pris la voie Romaine.

Il nous faut attendre notre tour au milieu des camions à bestiaux.

desert-tunisien-j7-biquettes-

Le bac est prêt il nous faut embarquer et dire au revoir aux pistes du désert.

desert-tunisien-j7-bac-pour-djerba
Retour vers l’Ile de Djerba, Thomas immortalise le moment et ces braves 4*4 pas tout jeunes mais confortables et increvables.

desert-tunisien-j7-4x4-bac

Retour à l’hôtel vers 17h ! Dîner et dodo car demain on se lève à 5 h00 pour partir à l’aéroport.

Dimanche 6 janvier

Ce matin on quitte la Tunisie avec de beaux souvenirs plein la tête, une bonne réserve de soleil pour attaquer l’année, bref on est heureux de cette expérience.

desert-tunisien-j8-back-home

Pour plus d’informations, voici le programme officiel !

desert-tunisien-j8-aurevoir-tunisie

Ce n’est qu’un au revoir ça c’est sur:)

On aime/On n’aime pas

On aime

Un pays magnifique, des gens accueillants, une aventure à notre portée où nous avons rencontré des gens sympas.

Il faut continuer à y aller avec un bon encadrement.

On n’aime pas

Les contraintes du groupe en voyage organisé mais on savait, tout est chronométré, il est difficile de flâner et de vraiment profiter.

Malheureusement le déclin de l’hôtellerie tunisienne, dans les coins les plus reculés il y avait plein d’hôtels fermés et à l’abandon mais c’est là loi de la géopolitique.

 

Written By
More from Agnès

Déjeuner au Nautilus près d’Ifaty, Sud Ouest Madagascar.

Nous venons de passer quelques heures dans une réserve et tout le...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *