La Torche, surf et balade en Bretagne pour les vacances.

Pour cette semaine de vacances de la Toussaint je pars avec mes garçons Jules et Augustin chez ma mère qui habite Léchiagat, en face du port de pêche du Guilvinec, dans le Finistère.

Au programme stage de surf à La Torche avec l’ESB  (École de surf de Bretagne) pour les garçons (ils en font depuis un an à toutes les vacances) et belles balades pour moi. La région est préservée et regorge de coins tranquilles et superbes.

Je vous partage mes petits coins préférés et notre semaine sportive sous le soleil breton.

Dimanche 23 Octobre 2016

On prend la route en début d’après-midi, il nous faut 3h30 pour rejoindre notre destination. La route est fluide, autoroute A11 jusqu’à Nantes puis N165 en 4 voies à 110km/h sur le reste du parcours. On passe par Vannes, Lorient, Quimper, Pont l’Abbé, la route est belle. Presque pas d’autoroute, la Bretagne a aussi l’avantage d’être accessible gratuitement avec un bon réseau routier.

Attention au radar il y en a partout, on oublie vite que l’on est pas sur autoroute car cela y ressemble beaucoup.

j0-port-guil-oct-2016

Arrivée à la maison de ma mère avec vue sur le port du Guilvinec, on court voir le coucher de soleil au bout de la jetée, nous y sommes. La vision de l’eau me fait toujours un bien fou, une sensation de liberté.

j0-port-guilvinnec-oct2016

Les garçons n’oublient pas leur petit rituel de jetée de plumes au vent:)

j0-arrivee-au-guil-les-michel-oct-2016-bretagne

Maintenant place au repos et au chouchoutage de ma mère, les langoustines (spécialités du Guilvinec) et les queues de Lotte nous attendent pour le diner. Nous allons faire une cure de bon poisson.

Je vous préviens le prix du poisson ici n’a rien à voir avec ce que l’on a chez nous pauvre « terrien », cela est intéressant d’en profiter. Moi j’en ramène toujours.

Lundi 24 Octobre 2016

Réveil marin avec les mouettes, sur le port elles donnent bien de la voix. Il pleut un peu mais on n’est pas inquiet ici le temps change très vite.

On se prépare pour le premier jour de stage des garçons à La Torche à 15 minutes d’ici. Cela fait plus d’un an qu’ils font le stage semaine à chaque vacances à L’ESB La Torche. L’ambiance est bonne , les vagues et les sensations toujours au rendez-vous.

j1-esb-la-torche-oct-2016

Pour cette session on se retrouve en même temps que le championnat du monde de windsurf 2016, l’école nous a prévenu qu’il nous faudrait de la marge, nos noms ont été communiqués pour passer au moins les premiers barrages.

Nous déjeunons dès midi pour un départ 12h30, le cours commence à 13h30. Je largue mes enfants après deux barrages routiers passés, au plus proche de la Plage de La Torche, c’est une sacré organisation. J’ai le droit d’aller me garer sur un parking un bon 2/3km plus loin. Il fait beau je vais en profiter pour traverser cette belle lande bretonne (en fait j’ai surtout pas d’argent pour prendre la navette:)))

j1-oct-2016-surf-latorche

Il y a des structures montées un peu partout pour ce grand évènement, mais  la foule n’est pas au RDV car il n’y a pas de vent. Difficile de faire des figures acrobatiques et des slaloms en planche à voile sans vent même si les vagues sont là.

j1-torche-oct2016-compet

L’océan est grandiose et je retrouve les vagues de cette plage mythique bretonne, une belle balade que l’on peut faire à pied, à vélo et à cheval.

j1-les-vagues-de-la-torche

La baie d’Audierne est immense vous pouvez marcher des heures et en toute tranquillité dans un paysage authentique et préservé.

Les garçons se sont équipés de combinaisons épaisses (fournies par le club) car sachez qu’ici l’eau dépasse rarement les 17°C. Ensuite un lycra de couleur pour les repérer sur l’eau et Dominique leur gentil moniteur les prend en main avec la distribution de planches en fonction du niveau. Il y a plusieurs moniteurs qui ont chacun un groupe de moins de 10 élèves en général regroupés par niveau, pour nous l’objectif cette semaine c’est de passer de vague de bronze à vague d’argent.

j1-esb-la-torche-preparation

C’est parti pour deux heures de sensation pour eux et pour moi marche sur la plage les pieds dans l’eau en mode reporter photos amateur.

Le cours commence toujours avec un peu de marche jusqu’à la plage, échauffement, mise à l’eau,

j1-echauffement-esb-la-torche-bretagne

et puis premières vagues. Aujourd’hui elles sont grosses, j’ai du mal à les repérer dans la mousse.

Augustin m’offre un joli saut de l’ange.j1-esb-la-torche-oct-2016-saut-bis

Et Jules est en mode, je travaille ma position.

j1-jules-sur-la-torche-oct-2016

Avec le soleil c’est que du bonheur de les regarder et de profiter de l’océan et du grand air. Pour ceux qui ont des chiens, il est encore possible de profiter de cette plage avec nos amis à 4 pattes tant qu’ils sont civilisés. La plage n’est surveillée pour la baignade avec des sauveteurs que sur les deux mois d’été. Il vaut mieux être bon nageur avec les grosses vagues.

j1-la-torche-pied-ds-eau

Moi je profite avec le soleil c’est l’été indien, ça saisit un peu au début mais c’est bon pour la circulation!!!

Marcher et regarder l’océan il n’y a rien de mieux pour se vider la tête.

j1-ocean-bretagne-la-torche

Après cette bonne séance, gouter obligatoire et retour à la voiture avec un bon 20 minutes de marche.

Il est plus de 17h00, douce chaude et repos pour tous le grand air cela soule.

Ce soir un bon diner de galettes, tradition oblige, c’est rapide simple et tout le monde se fait plaisir selon ses envies car avec ma mère il y a toujours du choix de garniture.

Mardi 25 Octobre 2016

Réveil vers 8h30 et direction la plage du Reun,

j2-plage-reun-bretagne-oct-2016

à 10 minutes en voiture avec nos petits chiens, c’est l’endroit idéal.

j2-plage-reun-bretagne-oct-2016-8

On est presque seuls au monde. C’est aussi un beau circuit de randonnée dès le départ de Léchiagat. Normalement on l’aurait fait à pied mais mon vieux Jack Russel Ricqlès (16ans, sourd et aveugle) n’est plus apte, par contre Elmer notre joli mélange Jack/Ratier ne pense qu’à courir.

La lumière est très belle, on dirait un coucher de soleil alors que c’est le lever.

j2-plage-reun-bretagne-oct-2016-22

On voit un pêcheur à la ligne dans les rochers et personne d’autre la plage est à nous . On peut lâcher nos petites bêtes sans soucis.

j2-plage-reun-bretagne-oct-2016-26

Au large les pêcheurs sont déjà en mer, on se sent privilégiés de profiter de ce paysage.

j2-plage-reun-bretagne-oct-2016-24

Pendant plus d’une heure les garçons courent sur la plage avec les doggys.

j2-plage-reun-bretagne-oct-2016-14

J’adore cet endroit, j’y viens à chaque fois et c’est jamais pareil. Pour les sportifs un parcours de santé est faisable de Léchiagat jusqu’à Lesconil, avec des ateliers et des exercices, une piste cyclable et piétonne. On le fait régulièrement, c’est top facile et bien expliqué au niveau de chaque atelier. Chacun peut y trouver son plaisir en famille ou entre sportifs aguerris.

j2-bretagne-parcours-de-sante-2016

il faut bien rentrer et se reposer un peu car après le déjeuner direction La Torche pour le deuxième jour de stage sous le soleil:)

On prend des forces avec du bon poisson et des pâtes pour les sucres lents. Les garçons ont besoin d’énergie pour ces deux heures de surf intenses en eau fraiche.

Aujourd’hui on trouve un parking plus proche un petit kilomètre et on passe dans le village des exposants du championnat. C’est amusant et décalé de voir « notre plage  » avec tous ces exposants, tatoueurs, vendeurs de matériel et food truck divers.

Les garçons s’équipent et prennent leurs planches.

j2-planche-surf-7-3-esb-la-torche-oct-2016

Le groupe est sympa de 12 ans à plus de 40 ans, autant de filles que de garçons, ça rigole bien et le niveau est homogène. Dominique les prévient, ils vont aller au large!!!

j2-dom-esb-latorche

Heureusement il y a un ascenseur!!! en fait un courant côtier permet aux surfeurs d’aller rapidement en arrière de la mousse et donc au large pour mieux récupérer les belles vagues.

Il ne faut pas croire, les surfeurs sont sur les vagues mais avant de les atteindre il faut ramer et lutter contre les éléments.

j2-surf-la-torche-esb-ramer-ramer

Dominique est à l’eau avec eux et fait des démo, ils ne sont jamais seuls, ils sont coachés et accompagnés tout au long de la séance.

j2-esb-la-torche-dominique-demo

Les gars se font plaisir, arrivent même à surfer ensemble et moi je me régale sur la plage à les regarder et à marcher.

j2-bivague-latorche-esb-1

Après l’effort , le réconfort, une douche chaude, un bon gouter énergisant et une crêpe chaude sur un stand du championnat et on rentre.

j2-esb-latorche-douche-chaude

Le temps est au beau fixe j’en profite pour aller voir l’arrivée des pêcheurs au port du Guilvinec, 1er port français de pêche artisanale, c’est à partir de 17h00 en semaine, un ballet unique à ne pas manquer.

j2-arrivage-bateau-guil-29

Des dizaines de bateaux font route vers le port car 1er arrivé,1er à vendre sa marchandise à la criée côtière.

j2-rentree-prt-guil-29

Si vous voulez en savoir plus et visiter la criée Haliotika, la cité de la pêche propose de nombreuses activités.

j2-haliotika-guilvinnec

Les bateaux foncent au quai pour débarquer leur pêche.

j2-dechargement-guilvinnec-29

Pendant presque une heure les bateaux vont se succéder au quai de débarquement puis gentiment rentrer à leur place de port. Il y a foule sur la terrasse d’Haliotika pour profiter de ce ballet marin.

j2-haliotika-guilvinec

Je suis de l’autre côté du port  (côté Tréffiagat, en face c’est le Guilvinec) et je profite aussi de la vision du chantier de carénage, les peintres, les soudeurs sont en action.

j2-carenage-bateau-guilvinnec

Il est temps de rentrer, si vous avez l’occasion de passer par là ne manquez pas de prendre un verre aux « Brisants » à Treffiagat, ce café typique et chaleureux vous fera voyager en pays bigouden, la patronne est adorable.

j2-bar-brisants-bretagne

La terrasse dès qu’il y a un rayon de soleil est un pur plaisir face au port et bercée par le chant des mouettes.

j2-terrasse-les-brisants-29

Dans l’arrière port on peut flâner, voir les bateaux de plaisance et celui de la SNSM.

j2-port-plaisance-guilvinec

Une belle journée bretonne comme je les aime:)

Mercredi 26 Octobre 2016

Brouillard, les jours se suivent mais ne se ressemblent pas, c’est le propre de la Bretagne. Ce matin c’est plafond bas et cela ne va pas se lever. On se balade un peu sur le port ce matin mais l’humidité nous glace.

Alors direction Pont l’abbé pour la tradition de la grand-mère acheter des livres ou des BD à ses petits-enfants à la Librairie Guillemot, elle se trouve sur la place centrale et le choix est au rendez-vous! On pourrait abandonner les garçons ici pendant des heures, déjà pour qu’ils fassent leur choix il faut un peu de patience.

Après le déjeuner, direction La Torche mais je sens bien que cela sera moins fun;)

j3-la-torche-esb-dans-la-brume-2

Il faut se mettre à l’eau et là je suis contente d’être sur la plage.

j3-team-a-leau-esb-la-torche

Les vagues sont plus petites et molles mais ils s’amusent quand même.

j3-la-torche-esb-dans-la-brume-22

Par contre au bout d’une heure Augustin revient sur la plage , il vire au bleu, il est gelé. Avec le brouillard le froid est pénétrant, moi aussi je marche sans cesse pour me réchauffer.

j3-la-torche-esb-dans-la-brume-42

La douche chaude fait du bien et un chocolat chaud s’impose pour tous avec le gouter.

On rentre pour une soirée cocooning bien méritée.

Jeudi 27 Octobre 2016

Le soleil n’est pas au rendez-vous mais le brouillard est passé. Ce matin petite balade sur la plage avec les chiens et Augustin en profite pour chasser le Pokemon.

j2-plage-reun-bretagne-oct-2016-28

Le surf nous attend, avec des vagues un peu molles, il faut être patient.

j4-esb-la-torche-petites-vagues-5

Pour l’apprentissage , les conditions sont toujours très variables mais cela a aussi son avantage.

j4-esb-la-torche-petites-vagues-6

Les stagiaires s’adaptent et apprennent à surfer toutes sortes de vagues. En tout cas les miens ils ont la banane.

A la fin du cours, on fonce rincer sa combinaison, son lycra avant la douche chaude.

j4-esb-la-torche-petites-vagues-32

Les cours ça creuse, il faut prévoir un bon ravitaillement pour réchauffer ces petits corps, gâteaux, barres de céréales, bananes, jus de fruits au minimum:)

Avec la fraicheur on rentre plus vite à la maison et on se repose après ce grand bol d’air marin.

Vendredi 28 Octobre 2016

Déjà le dernier jour et le soleil est de retour, on va en profiter à fond et se charger en vitamines D.

Ce matin, rangement et préparation des valises car on reprend la route ce soir dès 19h00. Les gars gèrent la balade des chiens sur la plage et je me charge du reste.

On fonce à La Torche, les conditions sont optimum.

j5-dernier-jour-stage-esb-la-torche-7

L’ambiance est à la rigolade, le groupe s’entend bien ça fait plaisir:) Dominique est aux évaluations et au coaching, en fin de stage on connait son évolution sur la semaine.

j5-coach-esb-la-torche-bretagne

La classe non:)

j5-esb-coaching-bretagne

Un SUP gonflable géant vient faire joujou au milieu du groupe c’est pas top, mais ils sont là pour des photos liées au championnat 🙂

j5-planche-gonflabe-paddel

La SNSM est de sortie aussi avec son jet.

j5-dernier-jour-stage-esb-la-torche-52

Les vagues sont par séries alors entre deux, c’est tea-time dans le groupe, papotage et  rigolade;)

j5-dernier-jour-stage-esb-la-torche-34

Un super stage, les gars rentrent dans le niveau de la vague d’argent, ils sont fiers de l’évolution de la semaine avec désormais des vagues prises au large.

j5-dernier-jour-stage-esb-la-torche-66

Jeux d’eau autour du bac de rinçage, ils vont se manquer ceux là. Une belle semaine de sport et de convivialité comme d’habitude.

Pause hivernale oblige on se retrouvera aux vacances de Pâques 2017, sachez qu’il y a aussi le Surf Camp à la Torche, moi si je le fait ma mère me tue mais ça a l’air top.

On jette un dernier coup d’œil du côté de la compétition internationale, malheureusement faute de vent, ils organisent des courses en SUP Paddle géant gonflable.

j5-dernier-jour-stage-esb-la-torche-73

De toute façon la plage reste magnifique et on profite à fond du soleil et du paysage.

j5-dernier-jour-stage-esb-la-torche-68

On prépare le retour sans oublier nos petites courses, avec poisson, pain doux, caramel au beurre salé pour faire durer le plaisir.

La route de retour se déroule sans bouchons et tranquillement, on s’est tous ressourcés:)

On aime/On n’aime pas

On aime

Les paysages préservés, le bon poisson, les activités variées surf, paddle, char à voile, équitation, vélo….et surtout la liberté.

Je n’ai pas pu tout vous montrer, il y a des chemins côtiers à tomber par terre.

La variété, la qualité, la fraicheur des poissons et fruits de mer ne sont plus à prouver, on se régale et c’est tout.

Les spécialités locales sont délicieuses, caramel au beurre salé, kouign amann, pain doux, galettes, crêpes, kouign.

On n’aime pas

L’eau est froide, mais c’est grâce à cela qu’il n’y a pas trop de monde;)

 

 

Written By
More from Agnès

Arboretum Ranomafana, Est Madagascar.

Cet Arboretum fut crée en 2007 sur 10 hectares sur la commune...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *