[Jour 8] De Ios à Santorin (Thira), marina Vlichada

Le moteur de l’annexe est toujours HS

Popa, qui est toujours matinal, nous amène croissants et pains frais (très bonne boulangerie à Ios, sur le port) pour le petit-déjeuner.

Nous avons repéré hier un réparateur de moteur et nous amenons celui de l’annexe.  Il s’agirait d’un problème de carburateur (120€ à priori), Thomas, le skipper, contacte Christos qui préfère nous en envoyer un autre plutôt que de payer la réparation. On va devoir se fixer un RDV à priori sur Santorin notre prochaine étape.

A bord, le bateau a été lavé par Mustapha et nous préparons de bons poivrons farcis à la Feta pour accompagner les morceaux de poulets (marinés au miel et au citron par Moma) trouvés au supermarket. On s’avance aussi sur la préparation d’un gros taboulé pour ce soir.

Une dernier passage au café pour les toilettes, le wifi et on reprend la mer avant midi, le déjeuner sera en nav. Cette Nav sera la plus belle de cette croisière, le vent nous est favorable (6/7 nœuds de vitesse moyenne), la mer est peu formée, le pied total. Le déjeuner est un régal et l’approche de Santorin va nous faire vivre un spectacle inoubliable. (Thomas: pour moi, la plus belle nav sera celle entre Mikonos et Syros, peu de houle, vent de travers à 20 nœuds, bateau qui fonce à 9 nœuds…)

cyclades-ete-2016-en-cata-santorin-falaises

C’est une île volcanique qui doit sa construction à l’éruption d’un volcan, les falaises sont vertigineuses et les couleurs passent du noir (pierre ponce) au blanc voir au rouge.

cyclades-santorin-en-cata-ete-2016

Notre mouillage, une marina, à Vlichada est de l’autre côté de l’île et nous devons traverser au cœur du cratère, on en prend plein les yeux et on en profite pour observer les villes blanches au sommet des falaises. (Thomas: ce n’est donc pas un mouillage, mais un amarrage, dans une marina, à couple d’autres bateaux.)

cyclades-ete-2016-en-catamaran-santorin

On arrive sur la marina en fin d’après-midi, c’est bien chargé et au miracle un responsable nous dit de nous mettre à couple de deux autres bateaux, encore du jamais vu.

cata-ete-2016-santorin-vlychada-marina

Le lendemain on est même 4, un petit voilier, nous, un autre voilier et le yacht pour finir:)

C’est très pratique de devoir passer sur deux bateaux avec filières pour aller à terre et pas du tout casse gueule, ça fait des souvenirs;)

cyclades-vlychada-santorin-croisiere-ete-2016

La vue de la marina est plutôt jolie. On est par contre maudit, un gros catamaran fait tourner ses moteurs et il ne s’arrêtera jamais malgré nos demandes de plus en plus incisives 🙁

C’est pas tout ça, on a un programme d’excursions pour demain un groupe va louer des voitures (c’est très abordable), il y a un grand panneau de location au dessus de la marina chez « Dimitris », restaurateur de son état (à 10 il en faut 2, car pas de minibus ici) pour 24h00. Les autres filent à la plage qui est juste à côté avec de magnifiques transats, il est plus de 17h00, ils sont gratuits sinon c’est 7€.

cyclades-catamaran-ete-2016-plage-vlychada-santorin

On revient de la plage avec une collection de pierres ponces, elles sont partout et les plus petites flottent sur l’eau. (Thomas: c’est très impressionnant la première fois, rentrer dans l’eau et voir des pierres flotter…)

Ce soir à l’apéro on discute du circuit à priori, la cité engloutie d’Akrotiri, puis les deux villes perchées de Fira et d’Oia.

 

suite-aventure

Written By
More from Agnès

Échappée sportive à Belle île!

Enfin un petit break à l’horizon, après une saison très chargée, on...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *