Trek en famille dans le désert marocain.

Nous sommes partis tous les 4 entre fin décembre 2013, début janvier 2014 pour une semaine de randonnée avec des chameaux au Maroc, avec trois nuits dans le désert et deux nuits au Riad Tabhirt à Agdz avec Terres d’Aventure.

Nous avions envie d’une marche hors du temps dans le désert et surtout de vivre une petite aventure en famille. Nous avons choisi la sécurité en voyageant avec Terdav qui encadre ce voyage avec le gout de l’authentique mais aussi la sécurité d’une agence connue et reconnue avec des valeurs que nous partageons.

Nous arrivons par avion à Marrakech au départ de Nantes puis transfert en 4*4 sur Ouarzazate avant le grand départ le lendemain pour les dunes.

C’est une belle expérience pour nous, les garçons vont avoir dix ans, il va falloir marcher plusieurs jours, on sera en autonomie complète dans le désert.

Première étape bien préparer les bagages, il faut prévoir des vêtements chaud surtout pour la nuit, des chaussettes chaudes et confortables, bonnets, casquettes, lunettes de soleil, bonnes chaussures de marche. Nous partons en Décembre les journées peuvent être agréable mais les nuits sont fraiches (Terdav donne une liste des vêtements pour bien se préparer). Ne pas trop se charger un petit sac à dos par personne pour la journée et deux sacs souples pour toute la famille, portés par les dromadaires, nous a suffit pour une semaine. Nous avons choisi de ne pas partir avec nos duvets et de prendre l’option duvets et couvertures polaires sur place. On doit aussi emmener son papier toilette, un briquet car dans le désert on ne laisse aucune trace et bien sur quelques lingettes pour les toilettes de chat durant le bivouac avec un petit sac poubelle car on transporte ses déchets ou on les brule.

Une bonne pharmacie complète voici la liste Terdav:

Médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence,  anti-inflammatoire comprimés, anti-inflammatoire pommade, anti-diarrhéique, antispasmodique, antiseptique intestinal, anti-vomitif, traitement antibiotique à large spectre : prévoir 8 jours de traitement, collyre (poussière, ophtalmie) et crème antibiotique pour les yeux, traitement pour rhume et maux de gorge (pastilles), Vitamine C ou polyvitamine, Biafine et crème solaire, bande adhésive élastique (type Elastoplast, en 6 cm de large), Jeux de pansements adhésifs + compresses désinfectantes + Steristrip, double peau (SOS Ampoules), pastilles purifiantes pour l’eau (Micropur forte ou Aquatabs).

Pour les Micropur on a jamais eu à s’en servir, pour le reste, les ampoules on n’y échappe pas et une cheville un peu tordu dans le sable ce n’est pas rare. Mais rien de grave de la petite bobologie de voyage.

Samedi 28 Décembre 2013

Maintenant il faut prendre la route, direction l’aéroport de Nantes sous la pluie on décolle vers 13h00.

trek-avion-nantes-marrakech

Décollage réussi,  direction Marrakech puis transfert par la route en 4*4 vers Ouarzazate. Il faut bien trois heures de route de montagne, c’est le début du voyage, les paysages sont superbes et on apprécie les compétences du chauffeur sur ce type de route.

trek-j1-transfert-ouarzazate

A Ouarzazate, dernière nuit de confort à l’hôtel, on mange au restaurant de l’hôtel on fait un petit tour en ville pour sentir l’atmosphère et gouter quelques pâtisseries. La nuit est réparatrice car la route ça fatigue.

Dimanche 29 Décembre 2013

trek-j2-reveil-ouarzazate

Après un bon petit-déjeuner, rendez-vous avec notre guide et cuisinier pour ce voyage, Mohamed.

On charge les bagages dans le minibus, nous serons juste en famille sur ce circuit, nous prenons la route pour rejoindre la base de départ de notre randonnée chamelière à Mhamid.

carte-ouarzazate-Mhamid

Les paysages sont déjà très beaux et notre pause déjeuner-pique-nique dans l’Oued du Drâa est un avant gout de ce qui nous attend.

trek-j2-pause-dej-transfert-depart-rando

Il y a du vent et on s’est équipé de nos chèches acheté en Tunisie l’hiver dernier.

Encore un peu de route et on retrouve deux chameliers et 4 dromadaires, on les charge avec nos bagages, la nourriture, les tentes, le matériel de cuisine et les aliments pour les bêtes, c’est parti pour deux petites heures de marche.

trek-j2-cest-parti

Moi, je suis aux anges j’ai pris Oussik (le chef des dromadaires) en main et je ne le lâcherai par durant toute la randonnée. Je marche au pas du dromadaire avec les chameliers et le guide. On aurait du être lâché en autonomie avec un GPS et ne retrouver le guide et les dromadaires que midi et soir mais le vent et le sable présent pour commencer on dissuadé Mohamed de nous laisser seuls. On est ravie, cela va nous permettre de partager ce voyage avec le guide-cuisinier, les chameliers et leurs animaux.

trek-j2-depart-rando-chameliere

C’est une vrai chance pour nous, la gestion des dromadaires, les discussions avec Mohamed et les chameliers vont nous faire vivre une randonnée unique avec de nombreux échanges et une découverte de ce milieu si particulier. Mohamed répond à nos questions, les garçons ont un terrain de jeu grandiose, la marche ne leur fait pas peur pour le moment et les dromadaires sont aussi là pour cela si il y un coup de fatigue.

En ce début de parcours le terrain est ferme, le sable mou c’est pour plus tard.

Au détour d’une dune le campement est choisi à l’abri du vent qui continue à souffler.

Les chameliers et Mohamed déchargent les dromadaires et montent la tente Caïdale qui sera notre salle à manger-cuisine.

trek-j2-premier-campement

Nous montons les deux tentes igloo qui seront nos chambres chaque nuit avec matelas, duvets, duvets polaire et y rangeons nos sacs.

Mohamed nous prépare un petit thé à la menthe avant de préparer le repas. Avec trois fois rien, un réchaud à gaz, une cocotte minutes, il va nous préparer de délicieux repas chaud tous les soirs.

Ce soir c’est soupe chaude à base de pois chiche et coucous simple.

trek-j2-1er-diner-sous-tente

Dés la tombée de la nuit, nous sommes tous sous la tente caïdale à lire à la frontale tout en papotant avec Mohamed qui prépare le diner.

On mange tous ensemble même si clairement les chameliers et Mohamed finiront leur repas après notre départ au lit. On mange par terre sur des nattes avec assiettes et couverts pour nous les toubabs;) Le propriétaire des dromadaires fait un arrêt en 4*4 pour déposer le ravitaillement des animaux.

On ne va pas trainer après un petit passage derrière les dunes au lit. Moi et les garçons, on se couche bien couvert, pyjamas chaud, chaussettes, bonnets et dans les duvets. Thomas va juste dormir en tee-shirt, c’est une bouillotte vivante et je vais largement en profiter.

On s’endort vite malgré la fraicheur, c’est un peu ferme mais les matelas font le job.

Lundi 30 Décembre 2013

Un réveil magique avec le soleil, les chameliers ont dormi dehors entre les selles des dromadaires. on a encore du chemin à faire pour la rusticité!!!!

trek-j3-premier-eveil

Chacun s’éveille, va faire son petit tour et profite, Thomas ne regrette pas on achat de Burnous tunisien.

trek-j3-reveil-du-berbere-TY

Jules, Augustin et moi adorons nos sweet-capuche fourrés.

trek-j3-reveil

Les dromadaires ont leur petit déjeuner et nous aussi au chaud sous la tente car le vent est toujours présent ce matin.

trek-j3-petitdej-oussik

On déguste boisson chaude, café et chocolat pour les gars avec du pains marocain, confiture de dattes et huile d’olives pour faire à la marocaine. Pour les enfants il y a aussi des petits paquets de céréales.

Petite toilette de chat pour tous, vive les lingettes, lavage de dent à la bouteille et c’est parti:)

Ensuite il faut tout remballer, ranger et charger les dromadaires pour une journée de marche complète.

Il fait beau, l’ambiance est joyeuse et les paysages à couper le souffle.

trek-j3-marche

On fait régulièrement des pauses pour nous et les dromadaires qui font pipi à chaque arrêt.

C’est l’occasion de découvrir que le sexe des dromadaires mâles est dirigé vers l’arrière et qu’il vaut mieux éviter d’être sous le vent, derrière eux;))

trek-j3-pause-pipi-dromadaires

Le terrain est plutôt sec et facile à marcher, la matinée s’écoule, notre guide veille à notre alimentation avec des dates, des fruits secs pour ne pas avoir de coups de barre et bien sur on boit régulièrement.

Il y a un léger flottement en fin de matinée on est sensé retrouver la maison du Marabou, vieille battisse au milieu de nulle part et elle n’apparait toujours pas!

Enfin trouvé on décharge un peu les dromadaires pour préparer le déjeuner dans la petite maison de pierres. J’aide Mohamed à éplucher les oignons et les poivrons pour une bonne tortillas qui sera dégustée avec du pain marocain, des sardines et des oranges en dessert.

trek-j3-dej-maison-marabou

On reprend la marche sous le soleil ça fait du bien.

trek-j3-agnes-chameliere

Nous préparons le campement du soir à Bousnina, on est seul au monde, les dromadaires sont lâchés en liberté pour aller grignoter un peu.

trek-j3-deuxieme-campement-pause-dromadaire

L’endroit est magnifique avec un coucher de soleil à couper le souffle.

trek-j3-coucher-soleil (2)

Mohamed nous prépare une belle surprise, il a fait levé une pâte à pain marocain et ils ont trouvé suffisamment de bois pour faire un feu.

On va pouvoir assister à sa cuisson au coin du feu. Tout d’abord une belle flambée, ça réchauffe et c’est beau.

trek-j3-prepa-cuisson-pain

La pâte est amené et c’est un des chameliers qui se charge de la cuisson.

Une fois qu’il y a assez de braises il prépare un lit pour le pain.

trek-j3-prepa-cuisson-sable-pain

Ensuite il dépose la pâte, nous on éclair avec nos frontales.

trek-j3-pain-sable-cuisson

Il la recouvre de cendres chaudes.

trek-j3-cendres-cuisson-pain

Une vingtaine de minutes plus tard le pain cuit, sorti du feu et bien frotté. Ce soir au diner on se régale et on en garde un peu pour le petit-déjeuner.

trek-j3-pain-cuit

Une belle soirée et au dodo.

Mardi 31 Décembre 2013

Il a gelé cette nuit, le soleil heureusement réchauffe vite l’atmosphère.

Tout le monde se réveil doucement.

trek-j4-reveil

Chacun fait son petit tour et brule son papier toilette.

trek-j4-toilette-du-desert

On rigole bien nous de bon matin.

Le vent est enfin tombé, petit-déjeuner se fera au soleil.trek-j4-campement-du-matin

On reste bien couvert mais le ce soleil nous fait un bien fou et on se régale avec le pain d’hier soir.

trek-j4-petitdej-dehors

Je ne quitte plus mon chèche car mes cheveux entre le vent et le sable sont comme du foin.

On range notre campement, aujourd’hui dernier jour de marche et beaucoup de kilomètres à parcourir.

trek-j4-dromadaire

Tout est calme, les oiseaux viennent picorer nos miettes mais aussi faire la toilette des dromadaires.

C’est parti on est opérationnel avec 0 déchet derrière nous.

trek-j4-depart-campement

Ce matin direction un puits d’eau pour les animaux qui n’ont rien bu depuis deux jours.

La marche se fait dans du sable mou c’est beaucoup plus fatigant et les gars acceptent de faire un peu de dromadaires.

trek-j4-pause-dromadaires-gars

La température est bonne on a troqué les bonnets pour les casquettes.

Enfin le puits est trouvé et on profite de cette pause pour manger quelques dattes et fruits secs.

trek-j4-premier-puit

Il nous reste encore un peu de chemin, on fait le choix de déjeuner tard pour arriver au dernier campement.

trek-j4-grosse-marche

La journée est belle on profite de ces derniers instants de plénitude, le désert a vraiment une vertu contemplative.

trek-j4-chamelier-ds-desert

Merci au chamelier d’Oussik qui doit marché seul car je lui est accaparé son dromadaire. J’adore marché avec lui au rythme de son pas nonchalant en choisissant le meilleur chemin pour que cela ne soit pas trop dur pour lui.

On arrive au dernier campement, nous entendons au loin un très gros campement qui prépare la fête du nouvel an. On est un peu nostalgique c’est une vrai parenthèse le désert, on n’est pas pressé de retrouver la civilisation.

Pour nous la soirée sera calme un des chameliers part très vite avec deux dromadaires, il vient d’être appelé (et oui ils ont tous des portables) pour rejoindre un campement.

Oussik est encore là et on va le gâter avec les épluchures des légumes du diner.

Les tentes sont plantées, Mohamed nous prépare un délicieux diner avec des galettes de pomme de terre que je  vais vite refaire à la maison.

trek-j4-derniere-nuit-desert

On entend la musique au loin mais nous ne résisterons pas à l’appel du duvet, la bonne année sera pour demain matin.

Mercredi 1er Janvier 2014

Un nouvelle année qui démarre bien, la vue est grandiose.

trek-j5-bonne-annee-ds-desert

Petit-déjeuner au soleil et rangement, les dromadaires sont déjà parti pour d’autres randonneurs.

En attendant le 4*4 qui doit nous amener à Agdz, on s’offre une dernière petite marche auprès du campement.

trek-j5-derniere-ascension

On trouve quelques petits fossiles de coquillages qui feront de beaux souvenirs et on reprend la route mais cette fois ci en 4*4.

trek-j5-retour-en-ville

Direction la palmeraie de Agdz et le Riad Tabhirte qui sera notre prochaine étape.

Mohamed nous accompagne, on déjeune un bon poulet grillé en route à Zagora, il reste avec nous jusqu’au riad où nous arrivons en début d’après-midi.

trek-j5-riad-tabhirte-agdz

Le Riad Tabhirte au cœur de la palmeraie de Agdz (ville de la région du Drâa) est un havre de paix dans un cadre authentique et sobre. Cette maison typique vous reçoit à la marocaine pour un tourisme solidaire et équitable, respectueux de l’environnement. Pas de piscine de jacuzzi juste un lieu de repos et de détente simple et confortable.

On se jette sous la douche avant un temps de repos avec un bon thé à la menthe offert par Hussein notre hôte.

trek-j5-the-lecture

Lecture et repos pour tous, on regarde le soleil se coucher sur la palmeraie avant un cours de cuisine pour moi avec Najet (tajine aux légumes de saison et agneaux) que l’on dégustera au diner.

trek-j5-coucher-soleil

Une bonne nuit de sommeil dans un lit va nous faire le plus grand bien. Il ne faut pas se voiler la face dormir au sol dans le désert cela laisse des traces sur nos pauvres dos de Toubabs.

Jeudi 2 Janvier 2014

Journée découverte de Agdz, son souk, son hammam… On part à pied, on est proche du cœur de la ville.

trek-j6-riad-balade

Ce matin c’est souk pour les souvenirs.

trek-j6-souk

Thomas ne résiste pas au barbier local.

trek-j6-barbier-agdz

Il est tout beau tout neuf ensuite on rentre déjeuner au Riad en terrasse.

trek-j6-riad-dejeuner

Pour l’après-midi, les garçons se reposent au Riad, s’amusent au jardin. Les légumes sont produits sur place en bio.

trek-j6-jardin-potager-riad-tabhirte

Les hamac est bien apprécié, pour lire c’est idéal.

trek-j6-repos-des-marcheurs

Hussein nous amène (Thomas et moi) au Hamman local, un vrai dépaysement. On ressort de là avec une peau de bébé et revitalisé après ces quelques jours de marche.

Hussein nous trouve aussi sur notre demande 5 litres d’huile d’olives et de d’huile d’Argan cosmétique produites ici. Ces produits locaux sont mes souvenirs préférés, j’adore cuisiné et chaque huile d’olives est différente car liée à son terroir.

Ce soir dernier diner au Riad avant notre transfert demain matin à Marrakech.

trek-j6-diner-riad-salon

Vendredi 3 Janvier 2014

Ce matin on reprend la route direction Marrakech en 4*4 pour plus de 5 heures de route.

trek-j7-transfert-marrakech

On traverse la montagne, se paysages et ses biquettes.

A l’approche de Marrakech on voit le nuage de pollution, fini l’escapade nature retour brutal à la civilisation dans la ville bling bling du Maroc. Notre hôtel de choane ne nous fait pas rêver mais c’est juste pour une nuit, on décolle demain à la première heure.

On s’offre quand même un bain de foule lors du diner Place Jeema El Fna.

trekj-7-diner-Place-Jama-elfna

Le choix du menu est immense et on teste plein de choses, poissons grillés, brochettes…

Une petite marche s’impose avant le retour à l’hôtel.

trek-j7-soiree-marrakech

Les vacances sont presque finies et on a adoré.

Samedi 4 janvier 2014

petit-déjeuner à l’aube l’avion décolle très tôt.

trek-j8-retour-home

Bye Bye Morocco on reviendra pour d’autres aventures!!!

Voici la vidéo maison de ce voyage en famille.

 

Written By
More from Agnès

Séjour à Londres en famille.

Pour cette première semaine des vacances de printemps on saute dans le...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *