Séjour Corse en Balagne!

Pour la suite de nos vacances, direction le Nord Ouest de la corse près de l’île Rousse.

Nous avons fait le choix d’une location Airbnb dans un village de montagne, Belgodère à 10 minutes de la plage, dans une maison typique. Cette semaine sera consacrée au repos, à la lecture et à la découverte de la région en mode tranquille.

La Haute Corse offre une grande diversité d’activités, on peut être seul au monde ou dans un lieu festif (il faut être motorisé ou pour les plus courageux en vélo).

Samedi 19 Août 2017, la route vers la Balagne

En ce beau matin nous quittons le port d’Ajaccio direction le cœur de l’île de beauté par la route T20. Nous avons un peu le coeur gros de quitter la croisière, le catamaran, les mais, la bonne ambiance de cette semaine…. lisez notre article sur cette croisière en corse

Nous abordons rapidement les routes de montagne et les paysages sont grandioses.

Au bout d’une heure on s’offre une petite randonnée d’une trentaine de minutes pour aller découvrir le fortin de Pasciola situé non loin de la route principale.


Ce Fortin du 18ème siècle est l’occasion idéale pour marcher un peu dans le maquis en profitant de la vue sur le Monte d’Oro. Il se situe après Vivario sur la route de Corte sur la T20 et on y retrouve la voie de chemin de fer qui traverse l’île.


On s’informe sur le fortin construit pour protéger les troupes de la résistance des corses, après la prise de possession française de l’île en 1769.


Comme dans toute l’île, les choix de randonnées sont nombreux.

On repart vers Corte où on s’achète du bon pain, des figues fraiches et quelques spécialités (chaussons aux herbes) pour un déjeuner un peu plus loin au bord de la rivière.


L’eau est fraiche, on n’a plus l’habitude après une semaine en  mer .

Nous arrivons à Belgodère en début d’après midi, Marie-Antoinette, nous accueille chaleureusement, nous fait découvrir notre futur maisonnette (45m²) et nous donne ses bons plans. Notre hôtesse nous fait découvrir les canistrelli (gâteaux typiques corse,produits localement) que nous dégustons avec plaisir.

Nous recommandons chaleureusement Marie Antoinette et ses maisons. On devait avoir la plus petite et c’était petit, mais tellement suffisant pour les vacances, notamment grâce à la terrasse, on a pris tous nos repas dehors. La maison était une maisonnette typique Corse, en pierre, avec des meubles anciens, il y avait une vraie atmosphère, de l’histoire, c’était charmant ! Si vous cherchez un logement typique, charmant, chaud, avec une superbe vue, c’est ici qu’il faut venir. C’est pas un logement « AirBnb » qui vient d’être « rénové » avec des meubles Ikea… Et Marie Antoinette est parfaite dans son rôle d’hôtesse. Elle habite un peu sur place, un peu dans le Sud, elle est présente si besoin, pas envahissante. On a eu un super accueil, elle a pris le temps de nous partager ce dont on avait besoin de savoir. Merci Marie Antoinette 😉


Nous avons fait le choix d’une maison typique en pierre, chambres au RDC et salle de vie à l’étage pour limiter la chaleur avec une belle terrasse qui surplombe le village.


Quelques courses au « Mercatu »(vente fruits et légumes bio, produits corses, pains, œufs…) avant l’accès à la plage de Lozari et on est paré.

Marie-Antoinette nous a conseillé d’aller voir le concert du groupe corse « Voce ventu »qui a lieu le soir à l’église du village. Nous envoyons Augustin nous chercher des places vers 20h30. Un concert de chants corses est une expérience unique, on ne peut pas rester indifférent. Par contre sans les quelques explications des chanteurs on ne peut comprendre le contenu des chants. Dans une église la polyphonie résonne magnifiquement.

Après cette belle soirée, on se glisse au lit avec le sourire au lèvres.

Dimanche 20 août 2017, Plage et première randonnée, boucle de Palasca.

Réveil de bonne heure, on ne change pas une équipe qui gagne , on attend gentiment l’ouverture de la boulangerie de la place ‘E tré Stelle » à 8h00.

Petit tour à la plage de Lozari entre 9h00 et 11h00 avant quelques courses au SPAR, où sur les conseils de notre hôtesse nous avons acheté de délicieuses brochettes de viande locale pour notre déjeuner du midi.

BBQ en terrasse avec quelques tomates, de la Polenta et des fruits c’est ça le bonheur:)


Après une petite sieste, un temps de lecture avec les garçons nous décidons de tenter une petite randonnée, on a repéré quelques panneaux à la sortie du village, on prend cette direction? On prend de l’eau, l’appareil photo et c’est parti.


On prend la boucle de Sant’ Antoniu (je trouverai au retour la documentation qui est à la maison) sans idée de sa durée, ni de sa difficulté, on tente. Il est déjà 17h00 et avec les gars on aime le défis.

Après coup c’était bien de ne pas savoir car ça grimpait sec, mais on vous l’avoue on en a fait que la moitié car à 19h00 on s’est dit que c’était raisonnable de retrouver la route vers Belgodère🙂 L’avantage ici en montagne, avec une vue bien dégagée, c’est que l’on a une bonne vision de sa localisation et que l’on peut modifier son parcours.

On va se régaler , explorer des ruines et voir le Milan royal espèce protégée qui est très visible dans cette région, une merveille. Sur le chemin du retour, le cimetière de Belgodère avec une vue magnifique, nous montre la spécificité des cimetières Corses. Des mausolées plus que des tombes avec des points de vue superbes, ils ont toujours une belle place les morts ici.

Une nuit douce nous attend:)

Lundi 21 Août 2017, Corvée de course et randonnée à Olmi Cappella.

Il faut bien passer par là on doit faire les courses pour la semaine, direction Le Leclerc d’île Rousse dés 8h30 pour l’ouverture (pour éviter la foule et on a bien fait), notre hôtesse nous a conseillé des produits et on ne va pas le regretter.


C’est un délice et les produits locaux ne manquent pas, la corse regorge de spécialités et de bons produits à essayer!

Pour les fruits et légumes on retourne à notre petit marché sur la route de la plage, le Mercat’u, les produits y sont de qualités et délicieux.

Après un bon déjeuner sur notre terrasse, une petite sieste, direction le village d’Olmi Cappella à 45mn en voiture dans les montagnes pour une randonnée vers la rivière.

La route est sinueuse et escarpée, les vaches nous obligent à rester vigilant puisque ici c’est une région d’élevage le plus souvent en semi-liberté.


Nous trouvons le démarrage du sentier en bas du village et ne faisons que l’allée/retour (au pont Génois B sur la carte) et pas la boucle. Environ 5/6 kilomètres en descente pour commencer, un beau chemin qui offre une vue magnifique tout du long.


Notre objectif c’est un petit bain en rivière mais malheureusement cet été, la sécheresse ne permet qu’un bain de pied.


C’est le circuit des vieux  ponts de Giussani, haute vallée de Balagne. Le Mont Padru domine les lieux à 2393 mètres. De très beaux paysages, des vaches et quelques têtards que les garçons se sont fait une joie de vérifier tous les sardes d’évolution. Même, voir surtout, en vacances, tout est prétexte à étude et découverte:)

La route du retour nous offre un panorama de toute beauté entre terre et mer.

La corse, la Balagne en particulier, est vraiment idéale pour pouvoir alterner, mer, rivière, plage, crique, montagne avec beaucoup d’activités possibles.

Mardi 22 Août 2017, plage et soins du visage.

Dés 9h00, direction La plage de Lozari par la petite route sinueuse, la preuve en vidéo:)

Après une belle matinée de baignade, de snorkeling et de lecture retour à la maison. Pour ces vacances c’est salade tous les jours et fruits du marché.

Je me fait plaisir à Belgodère car une créatrice de produits cosmétiques bio à base de produits naturels corses est située au château Malaspina à la sortie du village: Donna è.  J’ai adoré le Monoï aux essences de Corse, la crème visage et j’ai pu tester un produit tout nouveau, un masque visage. Je n’ai pas peur du ridicule je vous montre.


On le met sur son visage pendant 15 minutes, c’est comme une gaze imprégnée, facile à poser et l’effet est extra. Après tout ce soleil et ce sel, j’avais une peau toute neuve, réhydratée:)


C’est aussi ça les vacances, se chouchouter un peu car clairement je ne m’en occupe pas beaucoup le reste de l’année.

Mercredi 23 Août 2017, randonnée kayak de mer.

Les gars ont besoin d’activités sportives alors ce matin direction la plage pour louer des kayaks de mer.

Deux heures de randonnée en liberté pour 30€ par kayak (car biplace) ça le fait bien. On en profite pour faire un petit film c’est plus fun. Cette approche de la côte en kayak de mer c’est toujours top. Les fonds sont clairs, on voit les petits poissons et on accède à toutes les criques.

Les garçons nous laissent sur place, c’est facile vu leurs poids ils foncent ;(

Pour se remettre de ces efforts on s’offre de très bonnes pizzas au restaurant « les Mouettes » juste au début de la route vers Belgodère. La sieste s’impose et le reste de la journée sera dédié à la lecture.

En fin de journée, nous faisons un petit tour dans le village,  j’entraine Thomas chez la voisine qui est une artiste sculpteur verrier: Vetrarte, (Jocelyne Boyer). Les pièces sont variées, colorées, du plat, à l’applique en passant par les lampes et des sculptures en verre de corps de toute beauté.

Jeudi 24 Août 2017, Rivière d’Asco et coutelier-forgeron de Moltifao.

On se prépare un bon pique-nique (salade, ratatouille froide, sandwichs, fruits) pour une journée au bord de la rivière. Il nous faut 40 minutes pour rejoindre les montagnes vers Asco, au loin le Monte Cinto domine les lieux.

La foule est sur les plages , ici c’est calme et sérénité. On se trouve un parking près d’un pont et on descend vers la rivière vers 10h00 pour choisir notre petit coin de paradis pour la journée. Repos, lecture, baignade c’est tout notre programme.

Sur le retour on se laisse porter par un panneau vers Moltifao qui annonce un coutelier forgeron, on prend une piste sur plus de 5km pour arriver à l’atelier. On n’est pas sûr de ne pas déranger mais Jean-François Deack aime partager son art et son savoir et nous fait la visite de l’atelier.

C’est une belle rencontre, un homme de passion qui sort de matières brutes des œuvres d’art. Ses manches sont en cornes, en bois bois.

Mais c’est surtout le travail de ses lames qui est exceptionnel, grâce au mélange des métaux à la chaleur et au travail de la forge, il obtient des lames décorées toujours uniques.

Vendredi 25 Août 2017, Marché d’île Rousse et randonnée au maquis.

On a envie de poisson, dés 9h00 (en plein été pour trouver où se garer c’est impératif) on va visiter le joli marché couvert d’île Rousse avec ses jolies rues commerçantes tout autour.

Un beau morceaux d’espadon c’est super pour un ceviche au citron vert.

Jules et Augustin ont des fourmis dans les pieds ont se lance dés 15h00 pour la deuxième partie de notre randonnée de Sant’Antoniu, cette fois on part de derrière la maison pour une ascension directe en plein cagnard. Ils veulent m’achever ces petits car Thomas pas fou, monte les vidéos de la première semaine 🙂

Trois heures de marche, un peu chaudes mais ça vaut les efforts fournis. Comme toujours les odeurs du maquis me replonge en enfance puisque pendant plus de 10 ans le Cap Corse était mon coin de paradis en Juillet. Le Milan royal nous fait sa ronde, on entend les cloches des chèvres mais on ne les voient pas.

Je ne vous cacherai pas que le soir j’ai pas fait long feu surtout qu’on a choisi des « chemins de traverses » pour rentrer pus vite et donc un peu d’escalade dans les rochers. Ma petite voie intérieure me disait, ça va mal finir mais non!

Samedi 26 Août 2017, dernier jour de plage, achats de spécialités.

Plage, baignade et jeu débile, Augustin ensable Jules!!!

En fin de journée les gars vont au point de vue du village avec l’appareil photo, voilà ce que cela donne;)

Et un peu de …..

Thomas, comme à son habitude, installe sa petite caméra, les images de ce Coucher de soleil à Belgodère égayeront les longues soirées d’hiver:))

Dimanche 27 Août 2017, dernier jour, bagages et ferry.

Et oui c’est la fin, il faut y passer, ménage, bagage…puis direction Ile Rousse, son port, sa pizzéria et on embarque retour au continent pour les « pinzutu ».

A bord nous regardons partir le pilote du Ferry, le bateau qui vient le récupérer à l’air d’un « Playmobil » vue d’en haut :)))

On dit au revoir à la Corse mais pas adieu car le printemps ici j’en suis sur nous réservera un jour encore plus de belles surprises.

On aime/ On aime pas

On aime

Tout dans cette île de beauté, la mer, les rivières, la montagne, les randonnées, les produits artisanaux, la gastronomie…

On peut toujours s’évader car il ne faut pas se leurrer en cet période de l’année pour éviter la foule, il faut éviter les plages.

On n’aime pas

Être des touristes, les Corses sont un peu sauvages et ne s’apprivoisent pas facilement, il faut faire ses preuves et pour cela il faut du temps.

 

 

 

 

 

 

Written By
More from Agnès

La Torche, surf et balade en Bretagne pour les vacances.

Pour cette semaine de vacances de la Toussaint je pars avec mes...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *