Parc National de Ranomafana et visite nocturne, Est Madagascar.

Après une nuit réparatrice nous attaquons la visite du parc national de Ranomafana au cœur de la forêt primaire. Sur plus de 41 hectares et sur une altitude allant de 600 à 1400m, il offre une grande diversité végétale et animale. Le relief est plutôt montagneux, il vaut mieux être équipé de bonnes chaussures et avoir envie de crapahuter sur des chemins un peu glissant et accidenté.

La faune est très riche avec reptiles, papillons, oiseaux, amphibiens, insectes et bien sur lémuriens

Les enfants et moi sommes trop excités, on va enfin voir les animaux dans leur cadre naturel, fini les heures de voitures à nous la marche à pied;)

Notre guide et son pisteur (équipé d’un portable pour informé le guide sur la position des animaux) vont nous faire découvrir le parc.

j4-fleur-de-bananier

Ici la fleur du bananier.

On découvre plein de plantes endémiques de l’île, on crapahute dans des chemins gras mais bien aménagé pour les vazaha (les blancs, étrangers, continentaux que nous sommes).

j4-parcours

Pour commencer quelques libellules en position dodo,

j4-libellules

Puis un gecko crocodile sur la main d’Augustin,

j4-gecko-crocodile

et sur une branche en mode camouflage.

j4-gecko-branche

Le pisteur vient nous chercher il a trouvé le lémurien doré un des plus rare mais il va falloir cavaler et grimper car il se déplace tout le temps.

j4-lemuriens-dores

Ici le lémurien Vari que l’on trouve en famille pour son petit déjeuner de feuilles.

j4-lemurien-vari

Thomas et les grands-parents vont nous laissé courir partout après avoir vu quelques lémuriens, on les retrouve au point de vue.

j4-pause

Il y a de gros sac à dos car dans ce parc de plus 40ha on peut bivouaquer, là on sent qu’on est des petits joueurs avec nos quelques heures:))

La vue est superbe on vient de tout en bas à plus de 400m.

j4-point-de vue

Après tout cela il est temps de se restaurer, chose que l’on oublie jamais avec les Yung, on fait étape au Cristo, joli restaurant-lodge très fleuri.

j4-dej-cristo-orchidee

Encore une espèce d’orchidée, cette île est un paradis pour les amoureux , des plantes, des fleurs, des fruits, des épices (ici du poivre).

j4-poivre

Un petit oiseau accompagne notre déjeuner,

j4-oiseau

On ressort vers 17h30 pour voir les animaux nocturnes en lisière du parc avec notre guide, il nous a demandé de prendre des bananes pour attirer le lémurien microcébus le plus petit de la famille.

Jules et Augustin grâce au guide vont devenir des experts en repérage de caméléons, de geckos dans les branches.

j4-nocturne-bb-camaleon

j4-nuit-cameleon-vert

Augui accueil même un gecko sur sa casquette.

j4-nocturne-gecko

La nuit est tombée le microcebus nous fait l’honneur de sa présence et déguste la banane déposée sur le tronc.

j4-nocturen-lemurien-microcebus

C’est trop chouette de l’avoir vue car il est gros comme une souris et cavale super vite.

On aime/On n’aime pas

On aime

Une journée très riche où on a appris et vu beaucoup.

On n’aime pas

C’est trop court en tout cas pour les enfants et moi on pourrait en profiter encore au moins une journée.

Written By
More from Agnès

La via ferrata du « Jardin du roy », Isalo, Madagascar.

Un nouveau réveil dans l’Isalo, au programme matinée sportive avec une Via...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *