Road-trip vers le sud de l’Irlande.

Pour ces vacances de la Toussaint, on profite d’une visite à Alexandre (copain d’université de Thomas) à Dunlavin (une heure au sud de Dublin), pour s’offrir un petit Road Trip vers le Sud de L’Irlande.

Il y a plus de 14 ans (alors jeunes amoureux), nous étions déjà venu voir Alexandre qui nous avait promené à Dublin, Belfast et sur la mythique « chaussée des géants ».

On sait qu’il nous reste encore plein de choses à voir dans ce beau pays très très vert:)

L’envie de ce voyage a été amorcée par deux facteurs:

    • l’envie de revoir ce copain et sa famille car ils nous ont fait vivre un mariage haut en couleur cet été
    • une promo d’enfer sur Ryanair fin août.

Nous choisissons dans la foulée de louer une voiture à 95€ la semaine, kilométrage illimité.

Nous partons du Lundi midi au Samedi matin, pour avoir le meilleur tarif 409€ aller/retour pour 4.

Nous réservons à l’avance nos nuits d’hébergements, et le meilleur rapport qualité prix pour nous, famille de 4 c’est la Guest House (petit hôtel ou chambres d’hôtes avec chambre familiale un grand lit et deux lits simples) à 120€ en moyenne la nuit avec petit déjeuner inclus.

Notre programme a été éclairé grâce aux bons plans d’Alexandre et après on s’est laissés porter au grès des kilomètres parcourus et de la nuit  qui tombe dès 16h30. Première nuit à Dingle, puis Killarney, Glen of Aherlow près de Tipperary et Dublin (1000 kilomètres parcourus en 5 jours).

A cette époque de l’année il y a une heure en moins sur l’Irlande, par contre en été c’est le bon plan : le soleil se couche vers 23h00.

Lundi 30 Octobre 2017

Départ pour Nantes vers 8h00, direction L’Alter Park à côté de l’aéroport pour ne pas laisser sa chemise au parking officiel (cela nous coûtera 38 euros au lieu de 50 euros du lundi au samedi).

La voiture est sur un parking fermé et une navette nous amène devant le dépose minutes de l’aéroport. Sur simple appel il nous récupère au retour.

Pour limiter les frais, on est tous les 4 en bagage à main car le billet n’est pas cher mais tous les extra sont payants. Attention il vous dispatchent dans l’avion et pour être ensemble il faut payer.  Si vous embarquez dans les derniers (c’est toujours notre cas vu mon peu d’amour pour l’avion), vous avez une chance de voir vos bagages à main finir en soute gratuitement car il n’y a plus de place. Il fait beau, embarquement vers 10h30 sous le soleil, sur le Tarmac.

C’est parti pour 1h30 de vol, c’est rapide et l’arrivée sur Dublin est magnifique , on voit la côte et la mer d’Irlande.

Déjeuner Mac do à l’aéroport où je redécouvre avec plaisirs les chaussons pomme-cannelle de ma jeunesse:)

On récupère la voiture, Thomas la prend en main (c’est pas si simple de tout inverser, heureusement le plus souvent on suit des voitures ça aide), il a téléchargé à l’avance un plan routier de l’Irlande et direction Dublin, Trinity College pour une visite guidée. Nous avons réservé sur le net (15€/personne pour 2 heures)  une visite de Dublin par un guide local francophone. Nous retrouvons Catherine devant Trinity College avec 4 autres adultes. La visite est intéressante mais pas passionnante surtout pour nos ados. C’est un vrai plus pour comprendre la ville et son histoire.

 

Après un bon chocolat chaud  pour les gars et un cappuccino pour nous, direction Dunlavin à 1 heure de route pour retrouver notre ami Alexandre et toute sa famille.

Une bonne soirée familiale autour de bons plats maisons et au dodo, demain c’est la grande route on descend dans le sud.

Mardi 31 Octobre 2017

Après un bon petit déjeuner avec du lait de proximité livré sur place, on quitte nos amis irlandais.

On prend la route direction Clonmacnoise, un site monastique fondé en 544, la perle de l’Irlande médiévale. La route est typique, des haies, des murets et des moutons, des vaches, des chevaux ou des moutons, des chevaux des vaches 🙂

Après une bonne heure de route avec l’aide de notre GPS irlandais, de belles routes sinueuses, nous atteignons enfin notre but.

Le site est superbe au bord du Shannon. A l’entrée nous bénéficions d’un plan détaillé en français. Une vidéo en français d’une dizaine de minutes, dans une salle dédiée, nous raconte l’histoire de ce lieu. Par contre pour les dépliants comme dans toutes les visites que l’on va faire, c’est payant à 50cts dans la langue de son choix.

 

Les multiples tombes, celles de chevaliers dans les églises et autour du site témoignent des siècles d’histoire, c’est un site chargé d’émotions.

Midi approche et le grand air ça creuse, on va jusqu’au premier village, Shannonbridge, pour un déjeuner au pub  Luker’s Bar, avec vue sur le Shannon. Le rapport qualité/prix est excellent et les quantités plus que suffisantes. La déco est liée à Halloween qui est beaucoup plus suivi ici.

La chaleur humaine est au rendez-vous et les plats de qualité. On opte pour un plat unique chacun : burger, manchons poulet caramélisé, agneau au curry, salade gourmande.

 

On a repris des forces et il en faut il reste au moins trois heures de route. On galère un peu sur les petites routes, charmantes au demeurant mais il n’y a pas la ligne blanche au milieu pour nous aider à rester à gauche:) Par contre il y a des vaches aussi!

Vers 16h30 pause « Tea and Tales » après Limerick avant d’aborder la route qui nous amène à la côte et enfin à Dingle au sud est de l’île.

 

En voyage on adore tester les « bonbecs » locaux, en voiture c’est idéal pour en manger plein. Enfin on approche la nuit tombe, mais la vue est magnifique, on retrouve l’océan, le jolie port de Dingle et notre Guest House, Dingle Harbour Lodge.

Notre chambre est fonctionnelle un lit de 140 (un peu juste avec mon nounours 1m95) et deux lits simple, mais on en profite, un peu de lecture et de détente pour récupérer de la route. On a de quoi se faire une boisson chaude et des petits gâteaux en chambre.

L’hôtel est situé à deux pas du port zone touristique charmante, on se balade, on fait du lèche vitrine et on opte pour un restaurant typique où le poisson est roi, « Harrington’s Family restaurant » et on ne va pas le regretter.

Thomas décrète que c’est le meilleur Fish and chips qu’il a jamais mangé, un poisson au top et une panure légère. Les frites sont énormes, heureusement on a pris un pour deux. On va pas s’affiner cette semaine.

 

On file se coucher, demain on va marcher et profiter du grand air.

Mercredi 1er Novembre 2017

Enfin le paysage, avant même le petit déjeuner on veut voir la côte irlandaise.

Place aux choses sérieuses, un petit déjeuner irlandais nous attend, un service charmant, on commande l’essentiel de son petit déjeuner (le tout est préparé à la minute en cuisine). Il y a un peu de buffet pour les céréales et le jus de fruits. je vous cache pas que j’ai mis un peu de temps à le digérer mais c’est gouteux (saucisses, œuf frit,  beans à la tomate, belle tranche de bacon, black and white pudding). Pour faire passer le tout on a aussi toast, beurre et confiture.

La côte sauvage nous attend une belle balade en voiture, suivie d’une longue marche pour découvrir ce paysage verdoyant. Il n’y a pas de mots on en prend plein les yeux.

 

Après le grand air, on s’arrête un peu par hasard devant ce qui semble être un musée mais qui est en fait un lieu d’histoire sur la petite île d’en face. On ne s’y attendait pas mais l’émotion nous a cueilli, cet endroit est très bien fait, raconte la rudesse de la vie sur cette île désormais inhabitée mais ils ont résisté jusqu’en 1953. Beaucoup sont partis aux États-Unis et leurs témoignages montrent leur attachement à cet endroit.

 

Thalassa lui a consacré un reportage, il y a moins d’un an:

Maintenant elle est visitée durant la belle saison avec un petit restaurant sur place. D’ici on voit le dernier phare d’Europe sur l’île de Tiarracht.

On a adoré cette matinée riche en émotions, en nature sauvage et préservée. N’hésitez pas à vous rouler dans l’herbe, ici, elle est « mousseuse » on se croirait sur des coussins d’air.

Direction le Port de Dingle pour un peu de shopping et un déjeuner léger de sandwichs achetés au Supervalu (supermarché du coin). C’est toujours une expérience les supermarchés, on découvre les habitudes alimentaires, les produits, les modes de consommation. Ici il y a du choix, le supermarché est aussi un lieu de restauration rapide (soupe chaude, traiteurs, tables où se poser).

 

On a beaucoup de chance pas de pluie, de la douceur, on est bien là. Il nous faut reprendre la route car ce soir on dort sur Killarney, la vue est superbe on longe la côte.

Sur notre chemin , il y a des tracteurs, région agricole oblige et comme chez nous il y a des pauvre bêtes qui travaillent avec leur maitre:)

On arrive juste vers 16h00 sur Killarney et on profite de la fin de journée au bord du Lac auprès de Ross Castle.

Après cette belle journée nous prenons possession de notre chambre familiale au Fairview B§B  (Traveler Choice) au cœur de cette jolie ville pleine de charme et de boutiques!!!

Après un petit thé au lait en chambre, ici il y a tout ce qu’il faut pour les hôtes, nous partons flâner en ville. Je craque sur un beau poncho de laine locale puis nous trouvons une bonne table typique Caragh restaurant. Après ce diner délicieux et très riche (où pour la première fois Thomas n’a pas fini son plat pour vous dire que les portions sont généreuses, il avait pris une entrée aussi:) nous marchons un peu.

 

Jeudi 2 Novembre 2017

Après un bon petit déjeuner, Irish typique pour Thomas, pancakes pour les enfants et traditionnel pour moi, nous nous équipons pour deux heures de marche. Nous avons réservé à la réception une visite guidée (28€ pour 2 adultes (9€) et deux enfants (5€)) dans le National Park de Killarney.

Richard notre guide nous attend comme convenu à 11h00 près de la Cathédrale, pour notre plus grande joie sa chienne RUA (rouge en gaélique) est de la balade. Il est avec un ami et on va passer deux heures à découvrir ce beau parc mais aussi à échanger avec des irlandais très informés et conscients du monde qui les entoure et curieux de nos impression de français.

 

Le Parc fait plus de 10 mille hectares avec trois lacs et 4 sommets de 535 mètres à 1039 mètres. On peut y passer un peu de temps nous n’avons marché que dans la partie proche de la ville. Après ces efforts, direction un super Fish and chips « Quinlan’s sea food bar » très bien noté sur notre guide et sur Trip.

Les produits sont frais avec un bon rapport qualité prix, l’autre avantage c’est que le soir après cela une soupe suffit.

Il nous faut reprendre la route et notre remontée vers Dublin. On repart dans les terres direction Tipperary et très exactement la région de Glen of Aherlow où nous attend un joli B§B « Ballinacourty House » et Marie une hôte charmante. On est un peu loin de tout mais dans la verdure. Un restaurant sur place propose un menu typique de qualité.

Notre chambre est cosy,  Marie nous demande de choisir notre petit déjeuner pour aider à sa préparation  (porridge, œufs pochés, tomates et beans, œufs brouillés au bacon,  Irish Breakafst, continental breakfast) avec boisson chaude, jus de fruits, fruits frais et toasts bien sur.

Une soupe et au lit, le programme de demain est élaboré , deux châteaux sont sur notre route pour finir sur une note historique.

Vendredi 3 Novembre 2017

Réveil matinal comme à notre habitude, nous sortons prendre l’air et voir enfin le paysage (la veille on est arrivé à la nuit tombée).

La région est réputée pour ses chemins de randonnées mais nous n’aurons pas le temps d’en profiter. Marie nous attend avec un petit déjeuner délicieux servi au rez de chaussée de cette maison  restaurée du 18ème siècle.

 

On prend la route direction  Rock of Cashel  (Comté de Tipperary) à une vingtaine de minutes d’ici. Le château est sur un promontoire avec une vue à 360 sur le paysage alentour. Du château il ne reste qu’une petite partie, c’est le patrimoine religieux qui est le plus visible avec une cathédrale et une chapelle romane (Cormac). Le château des rois de Munster connait la gloire entre le 4ème siècle et le 12ème siècle puis il passe aux mains de l’autorité de ecclésiastique.

 

Les gars en profitent pour escalader, courir…On poursuit notre remontée vers Dublin en faisant une dernière halte à Kilkenny charmante ville. On profite du centre ville animé pour déjeuner et on découvre le château. Malheureusement la visite guidée est obligatoire et au moment où on arrive il faut compter 45 minutes d’attente. On se contentera d’une vidéo de présentation et d’une belle balade dans le parc.

 

Sur les conseils d’Alexandre il nous reste une chose à faire c’est les courses de lévriers (une institution), on fait le choix de finir notre remontée jusqu’à Dublin où l’on dort. Après une pause rapide au Premier Inn lieu de notre dernière nuit, direction le champ de course de Shelbourne Park au cœur de Dublin.

 

Une expérience à ne pas manquer, haute en couleur, vous pouvez aussi y diner, ou juste prendre sandwichs et bières bien sûr. C’est fun et l’ambiance est chaleureuse.

Samedi 4 Novembre 2017

On rend la voiture, on prend la navette, embarquement dès 9h30 et retour à la maison, les vacances sont finies.

Merci à notre « Guide Evasion » pour nous avoir accompagné durant notre séjour:)

On aime/On n’aime pas

On aime

Tout dans ce pays accueillant aux paysages merveilleux, on y reviendra car on est frustré de ne pas en avoir vu plus malgré nos 1000km parcourus.

On n’aime pas

Les calories, vous reviendrez avec des kilos en trop à moins de randonnée tous les jours car les repas irlandais sont riches.

Rouler à gauche mais bon on s’y fait surtout quand on suit un véhicule:)

Written By
More from Agnès

Trek en famille dans le désert marocain.

Nous sommes partis tous les 4 entre fin décembre 2013, début janvier...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *