[Jour 11] De Amorgos à Naxos, notre catamaran assure

On remonte plein nord, face au vent …

Petit déjeuner à 7h00 pour réussir le programme du jour:

    • Matinée visite d’un monastère pour 6 membres d’équipages,
    • pour les autres repos et confection de crêpes pour la navigation.

On part vers 12.00 pour Naxos, Aude et Richard quitteront le bord là bas pour une navette qui les ramènera à Athènes.

Donc Jules, Augustin, Tarek, Réza, Mustapha et Sabine sont amenés en annexe à terre par Thomas.

Ils vont prendre un bus pour le magnifique monastère de Panaghia Chozoviotissa situé de l’autre côté de l’île.

amorgos-monastere-cata-ete-2016-cyclades

Pour la visite, tenue descente exigée, pantalon pour les hommes, robe longue et manches longues pour les femmes. La vue est exceptionnelle et les moines offrent un verre de liqueur ou d’eau avec un loukoum à la rose aux visiteurs.

cyclades-amorgos-blade-croisiere-encata-ete2016

Cette sortie fait du bien aux plus jeunes pour courir un peu et aux parents pour découvrir aussi les terres.

Pour nous à bord, nettoyage du bateau, repos, baignade pour faire le tour de la petite chapelle de marin en face de notre mouillage.

CAMERA

Ensuite préparation de pâtes à crêpes (il y a très souvent de la 3G voir 4G pour trouver une recette sur le net, on est presque trop connecté).

cta-ete-2016-cyclades-crepes-amorgos

Bon on s’en vante pas, mais quand Thomas est revenu en annexe ce matin, il était à la rame, on a eu peur mais en fait on avait oublié de remettre de l’essence ;(

Une bonne 20aines de crêpes sont cuites, Moma fait des sandwichs.  Mustapha nous envoie un SMS et on va les récupérer au port, c’est plié en quelques minutes, en nav pour Naxos.

Les crêpes disparaissent en 10 minutes chrono, Moma et Sabine se collent au reste de la cuisson j’en ai fait un gros saladier, de la pâte à crêpe.

Il nous faut six heures pour rejoindre l’île, il y a du vent, des vagues, ça cogne. Pour couronner le tout on ne trouve pas de places en arrivant à la marina, on se prend un bout dans l’hélice, Popa se jette à l’eau pour couper le bout et un des moteurs fait des caprices. Puis on mouille enfin dans l’arrière port après avoir pris des bouées de délimitations pour des bouées d’ancrage, la loose totale.
Thomas: la nav a été difficile, à part les premières heures, on a remonté le long de la cote de Naxos, plein nord alors que le vent venait justement du nord. On est donc remonté au moteur, face au vent, face aux vagues, le bateau tapait, ce n’était pas confortable du tout, bref une nav inconfortable …

croisiere-cyclades-ete-2016-naxos-night

La vue du port illuminé est fort sympathique mais nous ne verrons rien de Naxos demain on repart pour Mykonos.

Thomas: je me suis levé vers minuit, pour faire un tour du bateau. Il y avait une très forte odeur de grillades, très agréable d’ailleurs. C’était tous les restaurants autour du port qui nous envoyaient les bonnes effluves de leurs cuissons du soir …. hummm)

Mais désormais tout va bien, rien de cassé, les moteurs ronronnent de nouveau, on assiste à l’arrivée des ferrys qui viennent tout près de nous avant de décharger leur cargaison d’humains et de camions chargés.

suite-aventure

Written By
More from Agnès

Hôtel Casuarina, Ile Maurice.

Premières vacances après un an de travail intense à l’hôtel, en cet...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *